• Acheter sa première Mustang ancienne

    Avant l’achat

    Ca y est, vous vous êtes décidé, il vous faut une Mustang ancienne. La première question à vous poser est : quelle sera votre utilisation ? Balade les cheveux au vent, arsouille entre potes, utilisation en famille, trajets quasi quotidiens ou road trips pendant les vacances ?

     

    Des Mustang il y en a presque autant de différentes que de gouts dans la nature ! Un excellent ouvrage vous permettra de distinguer les différents modèles en fonction des années : Mustang recognition guide. 

    L'autre livre que je recommande est Mustang does it !

     

     

     

    L’achat

    Coupé, Fastback, Convertible, boite automatique ou mécanique, ce qui compte avant toute chose, c’est l’état général de l’auto et son maintient plus proche possible de sa configuration d’origine.

    Il n’est pas question ici de se poser en tant qu’intégriste du matching number, ce qui serait ridicule pour des voitures de production de masse de 50 ans, mais simplement d’alerter les futurs acheteurs sur 2 points : une voiture d’origine sera simple à entretenir et à réparer et offrira une facilité de revente le jour venu.

    Il est à noter que toute modification importante du moteur et/ou du châssis pourra engendrer une absence de prise en charge de l’assurance en cas de sinistre responsable grave.

     

    Règle numéro 1 : allez voir la voiture et essayez la !

     

    Une fois la perle rare trouvée, examinez l’auto comme toute autre voiture ancienne à commencer par la carrosserie et les soubassements. Les points névralgiques concernent les bas de portes, les cheminées (verser 1 litre d’eau dans la grille devant le pare brise, rien ne doit couler dans la voiture) et les bas d’ailes arrières.

     

    Essayez la voiture, une Mustang roule droit, freine droit et ne chauffe pas. Veillez également à vérifier le fonctionnement du chauffage souvent défaillant .

    Les V8 sont tres fiables et encaissent de forts kilométrages. Il ont la pluspart du temps été refaits. Vérifiez la condordance du bloc avec l’équipement d’origine de l’auto. Fuyez les bricolages hasardeux.

    Le moteur ne doit pas émettre de bruits particuliers et les montées en régime doivent être linéaires. La voiture ne doit pas fumer à l'échappement.

    Les trains roulants sont souvent usés, mais heureusement leur remise en état n'est pas très onéreuse. A surveiller également : le pont, qui ne doit pas être bruyant.

     

    Les boites automatiques ou mécaniques sont fiables. La boite 4 vitesses Toploader, très robuste, est simple à refaire, il vous en coutera moins de 1000 euros avec les pièces. Comptez presque le double pour reconditionner une boite automatique.

     

    Conseil : acheter une voiture à restaurer n'est pas une opération économiquement rentable (sauf pour un modèle rare comme une Boss, par exemple). Essayez de trouver une belle auto en bon état quitte à la payer plus cher que ce que vous envisagiez, au final vous serez largement gagnant !

    Options ? Kesako ?

    Règle numéro 2 : les options déterminent le prix

     

    En plus de l'état et du modèle de carrosserie, les options d'origine (dont la motorisation et le type de transmission) vont déterminer la valeur de la Mustang. La majorité des options de chaque Mustang est indiquée sur une plaque rivetée dans la porte conducteur (ou sur une étiquette à partir de 1970). Il existe des décodeurs en ligne pour déchiffrer ces codes.

     

    Prenez deux coupés 66 : entre un 6 cylindres avec 4 freins à tambours, une boite mécanique 3 vitesses et une GT V8 carburateur 4 corps, en boite 4 avec freins à disques, il y a une différence de prix qui va du simple au triple ! Et ce n’est pas une question de snobisme, les performances et l’agrément de conduite ne sont pas du tout les mêmes, sans parler de la rareté.

    Certaines Mustang n'ont été produites dans des configurations spécifiques qu'à moins d'une centaine d'exemplaires. Leur rareté détermine alors leur prix et elles n'ont rien à envier aux marques de prestiges européennes contemporaines.

     

    Attention, soyez vigilant sur le code moteur (5eme caractère dans le numéro de série), les greffes de V8 sur un châssis de 6 cylindres (lettre T) ne sont pas si rares aux USA : à bannir totalement, ces "bitzas" n'ont aucune valeur et vous serez en totale infraction en France.

    Les GT ou les Mach 1 sont des versions prisées et leur valeur est généralement 20 à 30 % supérieure à une version V8 de base, ce qui a évidemment engendré un grand nombre de clones. Ne vous laissez pas impressionner par de simple badges, les vraies GT ou Mach 1 possèdent de nombreuses carractéristiques dont les copies ne sont que très peu souvent dotées.

     

    Une surcote de 10% s’applique pour les voitures équipées de la boite mécanique 4 vitesses.

     

    Pour vous aider à vous y retrouver dans les cotes, le plus gros assureur américain publie un outil d'évaluation en ligne, actualisé tous les trimestres. Cote Hagerty

    Oubliez la cote LVA, elle est obsolète et à coté de la plaque depuis longtemps !

     

    Depuis le millésime 1967, est possible de vérifier la configuration exacte d'une Mustang à sa sortie d'usine à partir de son numéro de série, en commandant son Marti Report (issu des archives Ford).

     

    Conseil : Préférez une version Export (code DSO 90 à 99) : les Mustang vendues neuves en France ont rarement beaucoup roulé à cause des chocs pétroliers puis de la super vignette : c'est pourquoi ces autos sont souvent en meilleur état que leurs cousines américaines. Autre intérêt : ces voitures arrivaient en France bourrées d'options car Ford France les commercialisait à un prix élevé chez nous, il fallait que le client en ait pour son argent !

     

    Rouille, mastic et pièces made in China.

    On peut être tenté d’acheter sa Mustang aux USA, attiré par des tarifs attractifs.

    Mais qu’en est il vraiment ?

     

    Le marché américain est très structuré. Chaque état est codifié de 1 à 5 (5 étant l’état le plus mauvais). La plupart des autos en vente se situe entre l’échelle 4 et 3 (moyen à bon). Mais elles sont rarement décrites avec honnêteté dans les annonces. Une belle auto (état 2) est à son prix aux USA, donc dans la fourchette haute : ce que vous trouvez de pas cher, sont souvent des autos très moyennes rafistolées et même parfois préparées pour être exportées ! Les américains ont compris l’attrait que suscitaient leur Mustang à l’étranger et certains (beaucoup) de revendeurs peu scrupuleux ont flairé le filon : ils proposent des prix (à base de Mustang pourries, de beaucoup de mastic et de pièces made in China).

     

    Dans la plupart des cas, en achetant à l'étranger vous n'aurez aucune garantie en cas de problème. Pour conclure, oui, acheter aux USA est possible en passant par des gens sérieux et pour des modèles très précis et rares mais n'espérez pas payer moins cher que pour une belle auto en France, garantie par un professionnel.

     

    La jungle des pièces détachées

    On trouve absolument tout pour reconstruire une Mustang de A à Z. Pour les consommables courants, le fournisseur le moins cher et le plus fiable est RockAuto, une sorte d'Oscaro américain. Idéal si vous n'êtes pas pressé. Pour les pièces spécifiques, en France, -pour ne citer que les plus importants- Monsieur Mustang possède un gros stock et Silverperformance des prix plus attractifs.

    La qualité varie en fonction des fabricants. ACP et Scott Drake sont des marques de confiance. En revanche, la plupart des refabrications low cost de chez Mustang Unlimited ne valent pas grand chose.

    Les pièces d'origine, rares ou les très belles refabrications sont disponibles chez West Coast Classic Cougar.

    Nota : Les commandes aux USA sont maintenant presque toujours soumises aux droits de douane (sauf si vous avez de la chance).

     

    Sachez que plus une Mustang est équipée de ses pièces d'origine (en bon état évidemment) mieux elle roulera et plus élevée sera sa valeur, donc rien ne sert de remplacer des pièces d'époque par des reproductions médiocres qui risqueront de défaillir au bout de quelques mois. Il vous reste également la possibilité de trouver des pièces Ford neuves d'époque (NOS) sur Ebay, parfois au prix de l'or, mais qui seront justifiées dans le cadre d'une restauration d'un modèle exceptionnel.

    Les clubs

    Deux clubs particulièrement actifs en France pourront également vous aider dans votre recherche.

    Mustang Passion France

    Club Mustang de France

     

    Aux USA, le plus grand club dédié à la Mustang est le Mustang Club of America

     

    Autre lien générique LVA